Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Base logistique de l'armée

Logistique

« ...Transition vers une logistique dynamique, flexible et axée sur les processus...»

 

Logistique  (Agrandissement dans une nouvelle fenêtre)Agrandissement dans une nouvelle fenêtre

La situation de départ: une masse logistique considérable

La logistique actuelle était fondée, pour l’essentiel, sur l’idée selon laquelle les armes, l’équipement et les stocks devaient être tenus disponibles le plus près possible du secteur d’engagement.

Cette logistique se distinguait par une grande autonomie en biens de ravitaillement avec un réseau dense de locaux de stockage et d’exploitations de maintenance. Les formations devaient en principe assurer leur ravitaillement et leur évacuation avec leurs propres moyens de transport.

L’Armée suisse, qui doit exécuter des engagements au sein d’un large éventail de missions, également à l’extérieur des frontières nationales, a besoin d’un système logistique d’ensemble et qui réponde aux impératifs de l’interopérabilité. Il doit être assez flexible pour fournir la prestation logistique judicieuse pour chaque genre d’engagement, à chaque instant et au bon endroit.

 

Chariots élévateurs (Agrandissement dans une nouvelle fenêtre)Agrandissement dans une nouvelle fenêtre

La nouvelle logistique est axée sur les processus et en réseau

La disponibilité en tout temps de grandes quantité de biens de ravitaillement dans des locaux de stockage protégés n’était plus une garantie suffisante pour une capacité de rendement d’un système logistique. Les engagements courants de l’armée ont mis en relief l’exigence de flexibilité accrue et d’une infrastructure de conduite logistique améliorée.

Pour les responsables de la logistique de l’armée, il en résultait un défi complexe, celui de gérer les ressources à peine suffisantes et de les transposer en prestations logistiques de telle sorte que ces dernières puissent être livrées de manière axée sur les besoins.
Cela signifiait qu’il fallait remplacer la masse logistique actuelle, coûteuse et pesante, par un système intelligent et dynamique de prestations logistiques dans l’espace et dans le temps.

 

«Just in time» et «Just in case»

Le nouveau système logistique optimise le ravitaillement sur le plan de l’économie d’entreprise «Just in time» avec la nécessité militaire «Just in case» et veille à une transparence des coûts.

 

Intégration de la planification des opérations et de la logistique

La planification des opérations logistiques s’effectue de manière intégrée avec la planification logistique.
La planification des opérations logistiques montre de manière précise, à quel moment et à quel endroit une formation déterminée doit avoir recours à une quantité déterminée de prestations logistiques de qualité de manière à assurer le succès de l’action.

 

Imprimer cette page | Fermer la fenêtre