Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Base logistique de l'armée

35 nouveaux officiers d’état-major général dans l’Armée suisse

02.03.2012
Le commandant de l’Ecole d’état-major général, le brigadier Daniel Lätsch, a promu aujourd’hui en l’église St Paul de Lucerne 35 aspirants au rang d’officiers d’état-major général de l’Armée suisse. Le chef de l’Armée, le commandant de corps André Blattmann, les a simultanément admis au corps des officiers d’état-major général. De nombreux invités du monde politique, de l’économie et de l’armée ont assisté à la cérémonie de promotion.

Marquant la fin de huit semaines d'instruction de base intensives à l'Ecole d'état-major général de Kriens, la promotion au grade d'officier d'état-major général constitue une étape importante dans la carrière de ces 35 officiers. Il est désormais prévu de confier à ces jeunes cadres des tâches exigeantes de conduite et de gestion dans des états-majors d'échelons supérieurs de l'Armée suisse. Les compétences acquises sont également une plus-value reconnue pour l'économie et la société.

Particulièrement exigeante, la formation d'état-major général est réservée à des officiers de milice et de carrière triés sur le volet. C'est au terme de l'évaluation des aptitudes d'un grand nombre de candidats qu'ils ont été recommandés pour suivre ce stage de formation. La formation ne se limite toutefois pas à l'accomplissement du stage de formation d'état-major général II (SFEMG II). En effet, elle ne s'achèvera qu'avec l'accomplissement du SFEMG III, au terme de quelques années d'engagement. Parmi les participants, quelques-uns poursuivront leur formation en suivant les SFEMG IV et V, qui les prépareront pour des fonctions d'encadrement supérieures.

La Formation supérieure des cadres de l'armée FSCA est le fournisseur principal reconnu chargé de l'instruction au commandement et de l'instruction d'état-major des cadres de la milice ainsi que de l'instruction des officiers de carrière et des sous-officiers de carrière de l'Armée suisse. En tant que centre de compétences pour la formation militaire au commandement et la recherche dans le domaine des sciences militaires, la FSCA accomplit l'essentiel de ses prestations au bénéfice de l'armée, en partenariat avec d'autres vecteurs de la coopération nationale en matière de sécurité ainsi qu'avec des organisations de formation civiles.

Renseignements:
Daniela Brunner
Cheffe de la communication
Formation supérieure des cadres de l’armée FSCA
079 826 16 49
Editeur:
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
Base logistique de l'armée
Domaine Défense
Imprimer cette page | Fermer la fenêtre