Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Base logistique de l'armée

Le taux d’aptitude au service militaire se situe à 65 %

16.02.2012
44’262 jeunes Suisses et Suissesses ont été évalués en 2011 dans les centres de recrutement de l’armée. Parmi ces conscrits, 26’700 sont aptes au service militaire et 6373 au service de protection civile. Le taux d’aptitude, qui s’élève à 65 % pour le service militaire et à 15,5 % pour le service de la protection civil, est resté constant par rapport à l’année précédente.

Dans l'ensemble, davantage de conscrits ont été recrutés en 2011 par rapport à l'année précédente dans les six centres de recrutement de l'armée. Ceci s'explique par une légère augmentation des classes d'âge constatée dans les cantons de Vaud et de Zurich. Sur les 44'262 conscrits, 3234 n'ont pas été retenus et une décision définitive sur l'aptitude au service a été prise pour 41'028 d'entre eux. Sur ce dernier chiffre, 26'700 (65,08 %) étaient aptes au service militaire et 6373 (15,53 %) étaient aptes au service de protection. 7955 (19,39 %) des conscrits ont été déclarés inaptes au service militaire et au service de protection. En 2010, sur les 41'959 recrues évaluées, une décision définitive sur l'aptitude au service a été prise pour 40'535 d'entre elles. 66,13 % ont été déclarées aptes au service militaire et 15,9 % aptes au service de protection. La comparaison des chiffres sur cinq ans montre de légères fluctuations d'environ 1 %. Il n'y a donc pas eu de changements significatifs. 

La comparaison entre cantons se présente comme suit : les cantons de NW, LU, OW, AR et GL ont, avec des valeurs variant entre 79% et 74,8%, les taux d'aptitude au service les plus élevés. A l'exception du canton de Lucerne, les divers groupes sont toujours petits et comptent par canton entre 200 et 400 conscrits dont l'aptitude au service a été statuée définitivement. Les taux les plus faibles se trouvent dans le canton de Zurich (53,8 %), qui a le plus grand groupe de conscrits retenus (plus de 7000), et dans le canton du Jura avec 55,7 %.

Le nombre de femmes recrutées est resté stable. En 2011, 142 femmes se sont présentées volontairement au recrutement. 118 d'entre elles (83,1 %) ont été déclarées aptes au service et 9 (6,35%) inaptes au service. En 2011, 15 femmes ont retiré une nouvelle fois leur inscription. 32 femmes (27,11 %) ont décidé de s'engager comme militaires en service long.

Au total, 4358 militaires en service long ont pu être recrutés en 2011 (2010 : 3805 / 2009 : 2168 / 2008 : 2382 / 2007 : 3357). Si on compte sur les mêmes pertes que pour les mil SL recrutés la première fois les années précédentes (changement de décision des conscrits), on obtient pour l'année 2011 un pourcentage de 13,2 % de mil SL recrutés qui restent. Le nombre de militaires en service long a augmenté étant donné que la publicité faite pour ces fonctions a été intensifiée.

Les motifs d'inaptitude sont comparables à l'année précédente et sont répartis comme suit : 41 % (en 2010 : 39 %) des conscrits ont été déclarés inaptes pour des raisons psychiques, 41 % (en 2010 : 43 %) pour des raisons purement physiques et 18 % (comme en 2010) pour une combinaison de ces deux facteurs. Concernant les raisons physiques, les problèmes liés à l'appareil moteur sont au premier plan. Les motifs d'inaptitude n'ont pas changé au cours des cinq dernières années.

Renseignements:
Christoph Brunner
porte-parole de l’armée
031 325 18 39
Editeur:
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
Domaine Défense
Forces terrestres
Base logistique de l'armée
Imprimer cette page | Fermer la fenêtre